La Barre des Ecrins (4102m)

Les 5 et 6 Août 2013

Ascension de la barre des Ecrins par la voie normale avec Nicolas

Le dernier créneau avant la tempête!!!! Un peu de chance est parfois nécessaire en montagne et nous en avons eu pour ces deux jours.

Nous nous retrouvons avec Nicolas en fin de matinée au prés de Madame Carle, point de départ de notre périple, pour un petit briefing matériel et météo. Après moult vérifications, nous montons au refuge des Ecrins (3175m) pour passer la nuit.

Le Pelvoux et le glacier BlancLe glacier Blanc en montant au refuge des Ecrins

;

;

;

;

;

;

Il nous faudra quatre heures de marche pour rejoindre ce petit havre de paix…………..havre de paix? Ce refuge, bien que très chaleureux, et aussi le plus fréquenté du massif. Le Dôme de neige des Ecrins, situé à côté du refuge, est très convoité par les alpinistes souhaitant gravir un sommet de plus de 4000m!!!!

Bref, ce soir il y a beaucoup de monde au refuge…environ une centaine de personnes.

Cela ne nous empêche pas de profiter de l’après-midi et de passer une bonne soirée dans une ambiance conviviale.

2h50…..le réveil sonne… petit déjeuner.

Nous sommes rapide et à 3h15 nous sommes déjà dehors en train de nous diriger vers le glacier blanc. Nous avons appris la veille qu’une dizaine de cordées ont le même objectif que nous et nous ne voulons pas prendre des pierres sur la tête…….et comme dit le proverbe religieux:

« Il vaut mieux donner que recevoir »

ou quelque chose comme ça 🙂

L’ascension du glacier jusqu’à la Brêche Lory se déroule sans difficulté particulière si ce n’est les quelques bruits peu rassurants de chutes de séracs! Je me suis encore dit que je ne passerai plus par là……décidément cet itinéraire est dangereux. Je n’ai rien contre prendre quelques risques en montagne mais quand ils sont contrôlés…et là j’ai l’impression de jouer à la roulettes russe!

Sur l’arête rocheuse Nicolas se débrouille comme un chef et nous sommes les premiers au sommet. Nous prenons le temps et savourons ce moment avant que le reste de la troupe arrive.

Nicolas au sommet de la barre des EcrinsLes alpinistes arrivent au sommet de la barre des Ecrins

;

;

;

;

;

;

;

;

Merci Nicolas pour cette belle ascension.