Le Dôme de neige des Ecrins (4015m)

Les 08,09 et 10 Août 2012

Ascension du Dôme de Neige des Ecrins avec Jérome et Cari

C’est notre deuxiéme séjour ensemble et notre deuxiéme « 4000 ».

Nous nous retrouvons à Ailefroide le matin du premier jour et je suis content de constater que leur motivation est inchangée depuis l’année derniére… ils sont guronsés et trés heureux de découvrir un nouveau massif.

Je suis au courant que Cari n’a pas pu trop s’entrainer ces deux derniers mois suite à une légére blessure musculaire et nous allons donc adapter l’ascension:

-1er jour: montée au refuge du glacier Blanc (2550m)

-2e jour: Montée au refuge des Ecrins (3175m) par le centre du glacier Blanc afin de passer une partie de la journée à cramponner.

-3e jour: ascension du Dôme des Ecrins.

Le but est d’atteindre le sommet le plus tranquillement possible tout en cramponnant le deuxiéme jour!

La première journée est une simple randonnée qui nous permet d’accéder à notre première étape à 2550m d’altitude…entre photos, discussions et pauses prés du glacier cette journée permet de se mettre dans le bain et d’atteindre en douceur le refuge du glacier Blanc.

Le lendemain, réveil à 7h00 (grasse matinée pour des montagnards!!!) et direction le refuge des Ecrins. Nous quittons rapidement l’itinéraire classique pour mettre les pieds (et les crampons!) sur le magnifique glacier Blanc où nous avons décider de nous « perdre » un petit peu. Ce glacier est très crevassé et torturé….idéal pour se remettre dans le bain et cramponner!

.

;

;

;

;

;

;

;

Le paysage est somptueux et nous faisons de nombreuses découvertes: un morceau du refuge des Ecrins, des bâtons et même un ski que je décide de ramener au refuge ( surement ma conscience écolo!).

C’est en milieu d’aprés midi que nous arrivons au refuge (3175m) pour une biére bien méritée et une petite sieste! Nous reprenons la météo qui n’a pas changé depuis notre départ….grand beau!!!

Réveil 2h50 (fini la grasse matinée!), petit déjeuner et départ vers 4h00 à la frontale. Nous adoptons un rythme trés lent car je ne veux pas épuiser Cari…comme dit la maxime « qui veut voyager loin, ménage sa monture »!

.

;

;

;

;

;

;

;

Tout se déroule à merveille et mes deux compagnons avance sans broncher sur les raides pentes de neige du Dôme des Ecrins. Nous dépassons même quelques cordées qui nous avais doubler plus tôt dans la nuit. Vous connaissez l’histoire du lièvre et de la tortue? 😉

.

;

;

;

;

;

;

;

Nous arrivons au sommet un peu avant 8h00!!!! Bravo Cari et Jérome

Nous prenons le temps de quelques photos mais le froid nous oblige à prendre rapidement la direction de la vallée.

.

;

;

;

;

;

;


Merci et à l’année prochaine pour un autre 4000!!!