Mont Blanc, Traversée par les 3 Monts

Les 28,29 et 30 Mai 2012

Traversée du Mont Blanc par les trois Monts avec deux journées d’acclimatation et de préparation.

C’est par une belle matinée printanière que j’ai retrouvé Ina et Janos venus du Texas pour découvrir le beau massif du Mont Blanc et s’attaquer à son point culminant.

Nous empruntons  le téléphérique de l’Aiguille du Midi pour rejoindre la haute montagne et les glaciers. Petite mise en jambe grâce à l’impressionnante mais facile descente de l’aiguille du Midi qui nous permet d’atteindre rapidement le col du Midi situé à 3532m. Paysage époustouflant que de voir tout ces hauts sommets enneigés, ces glaciers crevassés, ces pics acérés…est-ce qu’on est à notre place… oui, sans aucun doute!

Pour commencer notre preparation nous partons chercher des pentes de neige raides qui seront un terrain idéal pour le cramponnage… le versant No du Gros Rognon, au coeur de ces énormes glaciers fera parfaitement l’affaire!

Après quelques glissades, chutes et autres accidents provoqués, nous continuons notre traversée de la Vallée Blanche en direction du refuge Torino situé sur la frontière Franco-Italienne à plus de 3300m d’altitude.

Après une nuit bien méritée nous repartons au milieu des crevasses pour rejoindre les Pointes Lachenales qui vont nous permettre de compléter notre préparation!!! Ce n’est pas une ascension extrême mais ses pentes de neige et ses rochers sommitaux en fond une course complète et idéale pour l’initiation.

Ça y est…c’est la nuit avant la grande ascension au refuge des Cosmiques à plus de 3600m!!!! Nous dînons tôt, nous partons au lit tôt et nous nous levons tôt…00h45 pour être précis. A cette heure là il est difficile de réfléchir et d’être efficace dans notre préparation…heureusement qu’un guide consciencieux nous à fait préparer nos sacs la veille et nous aide à mettre nos crampons!!!

Départ dans la nuit…la frontale nous permet de voir nos pieds, de suivre la corde mais ne nous permet pas de voir le milieu dans lequel nous évoluons! étrange sensation que d’être dans cette bulle rassurante.

Bref… après quelques heures d’effort et des milliers de pas nous arrivons au sommet vers 9h30…libération, joie et soulagement….fin de l’épreuve!!!

On croyait que c’était fini jusqu’à que notre guide nous dise :

« on a fait le plus dur maintenant il reste le plus pénible…la descente »

La tête tient, les jambes moins…on va y arriver, on va aller au bout de cette épreuve que l’on a tant envisagé et préparé! c’est pas le moment de lacher!

Ca remonte et ça redescend….encore et encore….des passages raides, des passages faciles, d’autres fastidieux…il faut renter!

Voilà la dernière montée…celle de l’aiguille du Midi!! 3800 m seulement, autant dire rien à côté du Mont Blanc! mais après 11 heures d’effort on a l’impression de gravir l’Everest.

16h30………la benne, la civilisation….enlever les crampons…. poser le sac ….et boire un coup!!

Une belle aventure….humaine avant tout!