Pic du glacier Blanc arête sud (Ecrins)

Le 19 et 20/10/09     AD

L’arête sud du pic du glacier Blanc (3525m) est une course intéressante et très sympathique, se déroulant dans un cadre magnifique. Le rocher est bon et la marche d’approche courte. Étant donné sa bonne exposition, cette arête est vite en condition.

Nous avons dormi au refuge du glacier Blanc (2542m), qui n’est pas gardé à cette période. Nuit plutôt fraiche dans un refuge désert. En vidant mon sac, je m’aperçois que j’ai oublié mon appareil photo, donc cette article sera pauvrement illustré par des images prises avec un téléphone portable.

glacier blanc2

Le lendemain réveil à 6H00 et petit déjeuner aux chandelles.En sortant du refuge, un brouillard trés dense nous enveloppe et nous accompagne durant la première heure de marche. Nous décidons de faire une petite pause et d’attendre sa dissipation. Quelques minutes plus tard, les nuages redescendent dans la vallée et une vue extraordinaire s’offre à nous. Mer de nuage, levé de soleil, glacier, sommet de haute montagne… quel spectacle !

Le glacier blanc sort de la mer de nuage

Après toutes ces émotions, place à l’action et direction le dièdre de départ de l’arête (IV). Equipé de 2 pitons, cette escalade est facile malgré le froid matinale.

Un fois sur l’arête, le cheminement est evident. Des passages sur des vires versant E permettent d’eviter des gendarmes, deux petits rappels et quelques passages de III nous conduisent au sommet.

La descente par l’arête E est jalonnée de cairns et nous rejoignons rapidement le sentier du refuge.

Encore une belle journée au cœur du massif des Ecrins, qui recel  de véritable petit bijoux de montagne.

la barre des ecrins

.

Découvrez notre page dédiée à l’Alpinisme dans le Massif des Ecrins.

.

.

.